Titrage thermométrique – la meilleure méthode pour déterminer le sodium total dans les denrées alimentaires
01/09/2016

859 Titrotherm with operator
La méthode la plus courante pour quantifier le sodium dans les denrées alimentaires est la détermination du contre-ion chlorure par titrage argentimétrique, dont la concentration peut être utilisée pour en déduire la teneur en sodium par la stoechiométry 1:1 du chlorure de sodium. Cette méthode génère des erreurs parce que le sodium n’est pas lié uniquement à la concentration de chlorure de sodium. Une nouvelle méthode par un titrage direct du sodium avec une indication thermométrique du point équivalent résout ce problème.

Le titrage thermométrique comme le titrage potentiométrique utilise un capteur pour détecter le point final de la réaction. Dans le cas du titrage thermométrique, cependant, le capteur est une thermosonde à réponse rapide. Au lieu de mesurer un potentiel dans la solution, la therrmosonde, de haute sensibilité, suit le changement de température, selon l’enthalpie de la réaction. 

Le point final du titrage est repéré précisément au moment où la réaction chimique cesse puisque la température s’est stabilisée dans la solution. La variation de température étant enregistrée dans la solution jusqu’au point équivalent , aucune calibration du capteur n’est nécessaire. La maintenance du capteur est minime, et il peut être gardé à sec entre deux titrages.

Des résultats précis peuvent être obtenus en moins de deux minutes.

Metrohm propose le Titrotherm 859 avec  le logiciel tiamo pour le titrage thermométrique, une solution totalement automatisée peut être également proposée avec un passeurs d’échantillons. Le titrage thermométrique et ses applications dans les échantillons alimentaires sont décrits en détails sous Metrohm whitepaper.

> EN savoir plus sur le Titrotherm 859

> Télécharger le livre blanc