Potentiostats/galvanostats – indispensables pour la R&D sur les batteries Redox Flow
01/04/2016

Autolab instrument with NOVA software running on a tablet computer
Les batteries Redox Flow stockent l’énergie sous la forme de composés chimiques. Ceux-ci sont présents en solution dans les électrolytes liquides et peuvent être stockés à l'extérieur de la cellule. En termes de structure et de fonction, une batterie Redox Flow correspond à une batterie secondaire/pile à combustible hybride.

Ces batteries Redox Flow sont de différents types:

  • Vanadium-vanadium
  • Vanadium-bromine
  • Vanadium-air
  • Polysulfide-bromide
  • Zinc-bromine
  • Zinc-cerium
Les objectifs des travaux de recherche en cours dans ce domaine sont l’augmentation de l'énergie et de la densité de puissance tout en réduisant les coûts grâce à l'utilisation de matériaux fonctionnels novateurs et moins coûteux.

Les potentiostats/galvanostats Metrohm Autolab jouent un rôle particulier dans la réalisation de ces objectifs car ces instruments peuvent être utilisés pour surveiller les processus électrochimiques pendant la charge et la décharge et pour étudier les propriétés électrochimiques des matériaux utilisés dans les batteries Redox Flow:

  • Conductivité de membrane par spectroscopie d’impédance
  • Matériaux d’électrode: Activité électrocatalytique par voltampérométrie cyclique
  • Matériaux d’écoulement et d’électrodes: Stabilité à la corrosion avec la mesure linear polarization, spectroscopie d’impédance…
  • Solutions d’électrolyte: Fenêtre électrochimique et conductivité en fonction de la température par voltampérométrie cyclique et spectroscopie d’impédance