Plus rapide, plus robuste et plus précis que ASTM D664: nouvelle méthode d'essai pour l'indice d'acide dans les huiles brutes
24/08/2015

Une nouvelle méthode d’analyse pour la détermination de l’indice d’acidité des huiles brutes, des intermédiaires de raffinage et d’autres produits est en cours d’examen par l’ASTM (ASTM WK48004). Le sujet a été abordé durant un wébinaire C&EN (Chemicals & Engineering News), lequel est disponible sur demande. La nouvelle méthode est supérieure à l’ASTM D664 sur plusieurs points: plus précise, plus fiable, plus robuste, et plus répétable. Cette méthode est de plus significativement plus rapide que la méthode potentiométrique ASTM D664. Enfin les coûts d’élimination des déchets sont beaucoup plus faibles dus à une consommation plus limitée de solvant et de réactifs.

la méthode de titrage thermométrique (TET) utilise le même titrant (0.1 mol/L KOH dans le propanol-2) que la norme ASTM D664. L’électrode potentiométrique classique (susceptible de s’encrasser et d’avoir un colmatage de sa jonction après seulement quelques analyses), est remplacée par une sonde thermique de haute sensibilité avec un temps de réponse court permettant la détermination du point d’équivalence.

Ce capteur ne requiert pratiquement pas d’entretien sauf un solvant de rinçage, pas d’hydratation nécessaire, pas d’étalonnage, et est prêt pour une utilisation 24h/24 7j/7. Cette méthode peut être mise en oeuvre au laboratoire par tout opérateur sur un système manuel, ou complètement automatisé avec un passeur d’échantillons. La méthode étant très rapide, des actions correctives sur des conditions d’un procédé de fabrication seront également plus rapides, avec les économies qui en découlent sur les équipements et les coûts de fonctionnement du procédé.

> En savoir plus sur cette application