Formulations à libération prolongée: Prédire la libération des principes actifs par spectroscopie proche infrarouge
07/10/2014

Les formulations à libération prolongée des principes actifs ont de nombreuses vertus thérapeutiques mais nécessitent des tests de contrôle qualité chronophages.

La spectroscopie proche infrarouge (NIRS) apparait comme une méthode alternative rapide et simple au test fastidieux de dissolution : en utilisant le NIRS avec des modèles de calibration adaptés, le profil de libération du principe actif d’un comprimé peut être prédit en quelques minutes. Des informations détaillées sont disponibles dans une publication récente.


Le profil de libération d’un comprimé pharmaceutique est généralement contrôlé par un test de dissolution qui nécessite de placer l’échantillon dans un solvant possédant des propriétés similaires à l’acide gastrique.


Le principe actif libéré est alors déterminé à intervalle de temps régulier. Cet intervalle de temps dépend du médicament mais peut atteindre jusqu‘à 24 heures. 
Le NIRS et des modèles de calibration appropriés offrent une alternative fiable au test de dissolution. En quelques minutes, le profil de dissolution d’un comprimé pharmaceutique peut être déterminée. La méthode NIR, beaucoup plus rapide et par ailleurs non destructive, l’analyse d’une quantité de produit plus importante devient possible pour réduire les erreurs de représentativité de l’échantillon.